16ème édition de la Semaine Nationale de la Culture à Bobo-Dioulasso.

La 16ème édition de la Semaine Nationale de la Culture, placée sous le thème : « Apport du patrimoine culturel et de la création artistique dans l’essor des collectivités territoriales » se tient à Bobo-Dioulasso, du 24 au 31 mars 2012.

Cet évènement biennal a pour vocation de promouvoir la culture burkinabè sous toutes ses formes (danse, arts du cirque, musique, chant, masques, art culinaire...), à travers les spécificités des 13 régions qui composent le Burkina Faso.

L’ambassadeur de France au Burkina Faso, M. Emmanuel BETH, s’est rendu à Bobo-Dioulasso pour assister à cet événement culturel majeur.

Avant les cérémonies d’ouverture des festivités, l’ambassadeur a procédé, aux côtés du Premier ministre, Luc Adolphe TIAO, à l’inauguration du nouvel hôtel de Région des Hauts-Bassins, qui a été cofinancé à hauteur de 40 % par la région Rhône-Alpes, dans le cadre de la coopération décentralisée qui lie les deux régions depuis 2004.

La directrice de l'Institut français à Bobo-Dioulasso et le Premier ministre Luc Adolphe TIAO
Scène de la Maison de la culture
Visite de l'hôtel de Région des Hauts-Bassins
Collectif SYA BEN
Coupure de ruban du nouvel hôtel de Région des Hauts-Bassins
Le ministre de la Culture et du Tourisme, Baba HAMA
salle de spectacle - Maison de la culture
Défilé des régions
Maison de la culture

Accompagné de la directrice de l’Institut français et du Consul honoraire à Bobo-Dioulasso, l’ambassadeur a ensuite assisté à l’inauguration de la Maison de la culture, qui a ouvert ses portes après quatre années de travaux. Le bâtiment se compose d’une salle de spectacle climatisée de 1500 places, à laquelle s’ajoutent 3 salles de 200 places et 2 salles de 100 places.

L’ambassadeur a ensuite assisté à la cérémonie organisée sur le plateau omnisport de Yéguéré qui a officiellement ouvert les festivités de la SNC. Des délégations venues des 13 régions du Burkina Faso ont défilé en tenues traditionnelles, avant de céder la place aux discours officiels du maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Salia SANOU, du président du comité d’organisation, Jean-Claude DIOMA, du représentant de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), Geoffrey OYEMA, et du ministre de la Culture et du Tourisme, Baba HAMA.

Le spectacle s’est ensuite poursuivi avec des concerts de chanteurs burkinabè et une chorégraphie magistrale du collectif SYA BEN, menée par 120 danseurs et 33 musiciens sur scène : différents tableaux ont ainsi été imagés par les danseurs, dont la guerre, la paix, la naissance, la fraternité, le pardon, la solidarité, l’ensemble constituant une fresque de très haut niveau.

A travers cet évènement majeur, le Burkina Faso confirme son positionnement sur la scène culturelle sous-régionale, voire internationale, et offre à ses invités une semaine réjouissante de festivités et de variétés.

Dernière modification : 16/06/2015

Haut de page