Appui au développement de la recherche au Burkina Faso

Présentation du projet

La finalité du projet est de contribuer au développement de la recherche scientifique au Burkina Faso en appuyant l’amélioration du plan stratégique de la recherche scientifique et sa mise en œuvre, notamment dans le cadre des objectifs du plan national de lutte contre la pauvreté.

Les principaux objectifs du projet sont de :
- renforcer les capacités institutionnelles du CNRST pour l’amélioration, la programmation, la mise en œuvre et le suivi du Plan Stratégique de la Recherche Scientifique. ;
- renforcer les capacités humaines par la formation de jeunes chercheurs
- contribuer à l’émergence d’équipes de recherche performantes
- produire des connaissances nouvelles dans des domaines prioritaires pour le développement

Le projet est articulé en trois composantes, deux composantes techniques et une composante gestion/fonctionnement du projet.

  1. Composante 1 : Renforcement institutionnel du CNRST et des instituts rattachés afin d’améliorer l’organisation et le fonctionnement du CNRST, des instituts rattachés, et du plan stratégique de la recherche scientifique, améliorer la mise en œuvre d’un plan de formation à moyen terme et de créer un dispositif de traitement de l’information et des connaissances scientifiques.
  1. Composante 2 :Le fonds compétitif a permis de mettre en place un outil de partenariat scientifique entre des structures burkinabé et françaises destiné à susciter des propositions de recherche dans des domaines identifiés et jugés prioritaires pour le développement du Burkina Faso.
    _Un unique appel à proposition de recherche a été lancé durant la première année du programme. Les projets de recherche ont du être construis en partenariat pluridisciplinaire Nord/Sud.
    _Le plan d’appui au développement de la recherche au Burkina Faso fait également suite au projet CAMPUS, qui permettait des thématiques totalement diverses. Le nouveau projet a donc recommandé un appel à proposition limité dans le temps et ciblé sur des thématiques préalablement définies. C’est pourquoi 8 domaines ont été retenus :
    1. La gestion des ressources naturelles
    2. Productions et santé animales
    3. Environnement et cadre de vie
    4. Filières agroalimentaires et agro-industrielles
    5. Cultures maraîchères et fruitières
    6. Maladies prioritaires, systèmes de santé et leurs impacts socio-économiques
    7. Lutte contre la pauvreté dans ses dimensions socio-économiques et socioculturelles
    8. Transformation sociale et mondialisation

- Composante 3 : Management du projet permet d’assurer la gestion , le suivi et la coordination du projet. Elle assure le fonctionnement du Comité de pilotage, et du Collège scientifique. Elle met en œuvre les missions d’appui techniques et celles de suivi et d’évaluation. Elle assure enfin les actions de communication du projet.

Les projets mis en œuvre

Après étude des 64 dossiers, 11 projets ont été retenus par le comité de pilotage pour un montant de 1 024 543 €. Tous les projets retenus ont débuté le 14 Novembre 2005 et devront prendre fin le 31 décembre 2008.


- Inventaire, état de la régénération et possibilité de domestication des espèces ligneuses exploitées pour l’artisanat dans l’ouest du Burkina Faso.
- Montant accordé : 62 885 941FCFA
- Bénéficiaires : INERA (Institut de l’environnement et de recherche agricole)


- Etudes des effets des pesticides sur les paramètres environnementaux dans les agro-systèmes cotonniers du Burkina Faso.
- Montant accordé : 62 971 872 FCFA
- Bénéficiaires : INERA


- Recyclage des déchets urbains comme fertilisant en agriculture urbaine et périurbaine
- Montant accordé :61 965 633 FCFA
- Bénéficiaires : INERA


- Développement des phytomedicaments antihypertenseurs à partir de la pharmacopée traditionnelle du Burkina Faso par des techniques modernes.
- Montant accordé : 61 460 547 FCFA
- Bénéficiaires : IRSS (Institut de recherche en science de la santé)


- Utilisation d’énergies renouvelables et amélioration de la qualité des produits agroalimentaires séchés au Burkina Faso
- Montant accordé : 62 891 845 FCFA
- Bénéficiaires : IRSAT (Institut de recherche en sciences appliquées et technologies)


- Qualité et Karité au Burkina Faso
- Montant accordé : 62 971 872 FCFA
- Bénéficiaires : IRSAT


- Contribution des sciences sociales et humaines dans la lutte contre la pauvreté du Burkina Faso
- Montant accordé : 60 875 433 FCFA
- Bénéficiaires : INSS (Institut des sciences des sociétés)


- Le défi de la scolarisation primaire universelle au Burkina Faso : analyse des relations entre l’offre et la demande en éducation.
- Montant accordé : 60 917 609 FCFA
- Bénéficiaires :INSS/CNRST


- Caractérisation génétique des petits ruminants (ovins et carpins) en vue de leur amélioration
- Montant accordé : 62 478 592 FCFA
- Bénéficiaires : CIRDES (Centre international de recherche-développement sur l’élevage en zone sub-humide)


Gestion durable des ressources sylvo-pastorales et production fourragère dans l’ouest du Burkina Faso
- Montant accordé : 56 601 873 FCFA
- Bénéficiaires : CIRDES


- Evaluation de l’efficacité de la nouvelle stratégie nationale de prévention du paludisme chez les femmes enceintes au Burkina Faso
- Montant accordé : 56 034 470 FCFA
- Bénéficiaires : MURAZ

Dernière modification : 29/03/2007

Haut de page