Appuis de la France aux projets d’intégration régionale de l’UEMOA

Jeudi 19 mai, l’Ambassadeur de France, S.E.M Emmanuel BETH, le Directeur de l’Agence Française de Développement au Burkina Faso, M. Patrice TRANCHANT, et le Président de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine, M. Soumaïla CISSE, ont procédé à la signature de deux conventions de subvention d’un montant total de 6,3 millions d’€ (soit 4,1 milliards de FCFA).

La première convention, d’un montant de 5,4 millions d’€ (3,5 milliards de FCFA), est dédiée au financement du projet d’appui à l’extension de la couverture du risque maladie dans les Etats membres de l’UEMOA. Ce projet vise à augmenter le nombre de personnes couvertes contre le risque maladie en permettant à la Commission de l’UEMOA d’accompagner les Etats membres dans la conception et la mise en œuvre de leurs stratégies nationales dans ce domaine. Le projet comprend le développement d’une expérience pilote d’extension de l’assurance maladie volontaire, le développement des échanges entre les Etats membres autour de leurs politiques publiques de couverture du risque maladie, et le renforcement des capacités de la Direction de la santé, de la protection sociale et de la mutualité de la Commission de l’UEMOA.

La seconde convention, d’un montant de 900.000 € (590 millions de FCFA), financera le renforcement des capacités du Département du développement rural, des ressources naturelles et de l’environnement de la Commission de l’UEMOA, autour d’objectifs liés : au développement des cinq filières prioritaires de l’Union ; à l’opérationnalisation du Fonds régional de développement agricole ; aux négociations sur le commerce international ; à la mise en place de l’Observatoire régional du foncier en Afrique de l’Ouest (ORFAO) et à l’appui aux Etats sur ces questions foncières ; à l’articulation entre les politiques agricoles de l’UEMOA (PAU) et de la CEDEAO (ECOWAP). La composante foncière du projet sera mise en œuvre en partenariat avec le Hub rural de Dakar sur le foncier.

Outre ces deux opérations qui débutent, l’AFD gère également pour le compte de l’Etat français les conventions d’aide budgétaire allouées à la Commission pour la mise en œuvre du Programme économique régional de l’UEMOA ; ces appuis budgétaires ont représenté 120 millions d’€ (78,7 milliards de FCFA) sur la période 2005/2010.

> Consulter le discours de l’ambassadeur

Dernière modification : 16/06/2015

Haut de page