Atelier présentation de l’iNDC du Burkina Faso (25 août 2015)

Le mardi 25 août, a eu lieu l’atelier de présentation de la contribution déterminée au niveau national (iNDC) du Burkina Faso, au Ministère de l’environnement et des ressources halieutiques, à Ouagadougou. Le Ministre de l’environnement et des ressources halieutiques, M. Saïdou Maïga, a remis à la chargée d’affaire de l’ambassade de France au Burkina Faso, Mme Véronique Dan, ainsi qu’au Secrétaire Permanent du Conseil National pour l’Environnement et le Développement Durable (SP-CONEDD), Mme Haoua SARY, le document de présentation de l’iNDC du Burkina Faso.

Dans le cadre de de la COP21 de Paris qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris, le Burkina Faso est ainsi le 7ème pays d’Afrique à remettre son document iNDC aux autorités françaises, après la République Démocratique du Congo, le Bénin, le Gabon, l’Ethiopie, le Kenya et le Maroc, rejoignant ainsi la quarantaine de pays ayant déjà présenté leur contribution nationale.

Le document iNDC du Burkina Faso comprend à la fois des mesures d’atténuation et d’adaptation aux effets du dérèglement climatique, mais fixe également comme objectif pour le pays une réduction des gaz à effet de serre entre 6% et 29%. Les autorités burkinabè, qui se sont exprimées en faveur de la signature d’un accord international juridiquement contraignant, attendent également beaucoup de la mise en place du Fond vert.

La préparation de l’iNDC au Burkina Faso, qui a été permise grâce au soutien de la France, via le financement d’une expertise nationale et internationale, a été ponctuée de plusieurs rencontres dont l’atelier du 25 août était la dernière étape.

Article en lien : Atelier technique sur la contribution nationale (iNDC) du Burkina Faso, les 21 et 22 juillet 2015 à Ouagadougou

Dernière modification : 08/09/2015

Haut de page