Axes d’intervention

La France et le Burkina partageant un même héritage juridique, administratif, et financier, les questions relatives à celui-ci sont par conséquent l’une des priorités de la coopération bilatérale, tout progrès en ce domaine étant susceptible de libérer les énergies des citoyens et de permettre la création de richesses.

Les enjeux de cette coopération sont donc portés vers un soutien et un accompagnement à l’institution judiciaire et à la gestion des finances publiques burkinabé, à la sécurité au travers de la lutte contre le terrorisme international, les trafics de drogue, d’armes, d’êtres humains, le blanchiment d’argent, la contrefaçon et les autres formes de criminalité transfrontalière, et la contribution à la mise en œuvre de la politique de décentralisation.

En matière d’action culturelle et d’enseignement du Français, le SCAC s’appuie sur le fort dynamisme du Burkina dans le mouvement francophone et sur l’immense potentiel que possède le pays . De ce fait la France au travers du SCAC favorise et encourage la diversité culturelle, la création artistique et littéraire au travers des centres culturels Georges Méliès (Ouagadougou) et Henri Matisse (Bobo-Dioulasso). Ceux-ci contribuent à la diffusion des expressions culturelles qui leur sont propres et marquent leur volonté d’appuyer concrètement les artistes burkinabés, qui y trouvent possibilités techniques et lieux de spectacle ou d’exposition.

Le SCAC est également très actif dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il appuie ainsi des projets et des programmes favorisant l’ouverture de l’Université de Ouagadougou à son environnement africain, et le renouvellement du corps enseignant.

Du point de vue de la recherche, le service soutient des équipes scientifiques franco-burkinabés travaillant sur des thèmes directement reliés aux questions de développement économique et social et continue son apport en expertise et en partage de compétences aux centres burkinabé de recherche indépendamment de l’Institut de recherche sur le Développement (IRD).

Dernière modification : 29/03/2007

Haut de page