Décentralisation

La décentralisation au Burkina Faso

Le gouvernement burkinabé a réaffirmé sa volonté politique de poursuivre la mise en œuvre du processus de décentralisation engagé depuis une dizaine d’années, comme en témoignent l’adoption en décembre 2004 et la promulgation en avril 2005 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), et plus récemment encore par la tenue des élections municipales d’avril 2006 aboutissant ainsi à la communalisation intégrale du territoire.

Ce processus de décentralisation est susceptible de se heurter à des difficultés majeures liées notamment aux manques de ressources humaines et financières des collectivités burkinabé à qui incombent progressivement la responsabilité de domaines de compétence prioritaires : santé, éducation, eau,...

Appui de la France

Visant à renforcer la gouvernance locale et s’intégrant dans le Document Cadre de Partenariat (DCP) entre la France et le Burkina Faso, le FSP « Projet d ‘Appui à la Décentralisation et aux Communes » appuie financièrement et techniquement les structures concernées afin de permettre aux collectivités burkinabé, en particulier les communes, de s’approprier les principales problématiques et les enjeux de la décentralisation et d’acquérir les capacités nécessaires à la maîtrise du développement de leur territoire.

Il s’agit donc d’appuyer, de manière conjointe avec les autres partenaires techniques et financiers de la décentralisation, le MATD (Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation) dans la mise en œuvre de sa politique nationale de décentralisation.

Le projet envisage de renforcer les capacités d’intervention et d’accompagnement de l’AMBF (Association des Municipalités du Burkina Faso) au travers de la mise en place d’un Centre de Service et de Conseil aux Communes (CSCC).

Il est question d’améliorer l’action de coopération décentralisée des collectivités étrangères en relation de partenariat avec des collectivités burkinabé, en renforçant l’efficacité et la cohérence des interventions de ces acteurs de manière à faciliter leur articulation avec le processus de décentralisation.

Au travers d’études sur les potentialités fiscales des collectivités, le projet envisage d’élaborer et d’appliquer sur le terrain, en étroite collaboration avec le Ministère des Finances et du Budget (MFB), des modèles simplifiés de recouvrement fiscal applicables à différents types de communes.

Contact

Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF)

www.ambf.bf

Ministère administration territorial et décentralisation (MATD)

Dernière modification : 29/03/2007

Haut de page