Déclaration du Quai d’Orsay (16 janvier, 15h)

Le Burkina Faso a été frappé le 15 janvier par une opération terroriste meurtrière dans le centre-ville de Ouagadougou.

Le bilan fait état de 27 morts et d’environ 150 blessés. Si, à ce stade, aucune victime française n’est confirmée parmi les personnes décédées, les opérations d’identification se poursuivent. L’une de nos compatriotes a été blessée pendant l’opération. Une cellule de crise a immédiatement été ouverte à l’ambassade, ainsi qu’au Centre de crise et de soutien du Quai d’Orsay. Des consignes de sécurité ont été diffusées à l’ensemble de la communauté française.

Dès le début de cette attaque, la France a proposé son assistance au Burkina Faso. Des équipements de soutien médical sont déployés. Des équipes de police scientifique se rendent à Ouagadougou pour assister les autorités burkinabés dans l’enquête.

Face à cet acte barbare, la France se tient aux côtés du Burkina Faso. Elle présente ses condoléances aux familles des victimes, au peuple et aux autorités du Burkina Faso.

Dernière modification : 16/01/2016

Haut de page