Discours de l’Ambassadeur à l’occasion de la signature de la convention de financement du Programme Economique Régional de l’UEMOA (le 22 décembre 2006)

Monsieur le Président,

Messieurs les Commissaires,

Mesdames, Messieurs les membres des organes de l’Union,

Mesdames, Messieurs,

Cette cérémonie, Monsieur le Président, marque une nouvelle rencontre entre l’UEMOA et la partie française, pour accompagner un projet d’envergure, le Programme Economique Régional de l’UEMOA, qui a été porté l’année dernière sur les fonts baptismaux, par la signature d’une première convention de 20 millions d’Euros.

La récente réunion de Dakar, dont le Président Wade s’est vivement réjoui, a présenté et consacré les grandes orientations de ce programme, qui a l’ambition de faire partager, entre les Etats et la Commission de l’UEMOA, les enjeux et la responsabilité d’un développement équilibré et concerté pour la sous-région.

Les partenaires au développement, dont la France, sont, Monsieur le Président, à vos côtés, pour accompagner et mettre en œuvre ce programme important de 2910 milliards de FCFA qui devrait, à terme, voir s’estomper le déséquilibre entre les pays côtiers et les pays enclavés.

Il existe aussi un enjeu majeur, celui de voir enfin les populations s’intéresser à l’intégration régionale, par des investissements de proximité qui rendent concrets les discours tenus sur ce sujet depuis longtemps.

Cette nouvelle convention se trouve être dans le prolongement du dispositif de celle de 2005 ; je souhaite qu’elle ait un effet d’entraînement auprès d’autres partenaires, et permette une concertation globale, tant sur le choix des projets que sur des modalités communes et compatibles de mise en œuvre.

Je conclurai, Monsieur le Président, par une référence optimiste : comme vous le savez, l’Union Européenne se construit lentement depuis 40 ans. Or, l’UEMOA, malgré sa jeunesse, a su devenir en une dizaine d’années, un acteur essentiel de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest, elle mérite la pleine considération de la communauté internationale et les encouragements les plus fermes.

Je vous remercie de votre attention.

Dernière modification : 22/01/2007

Haut de page