Français de passage

1. Précautions à prendre

Si vous vous rendez au Burkina dans le cadre d’un séjour touristique ou d’une mission professionnelle, le consulat vous invite avant votre départ :
- à consulter le site "Conseils aux voyageurs" du site internet du Ministère des Affaires Étrangères"
- à voyager avec des photocopies de vos documents français (page d’identité du passeport et page du visa, carte nationale d’identité, permis de conduire)
- à signaler votre séjour via "le site Ariane". Ce site permet aux voyageurs français de communiquer des données personnelles permettant au centre de crise du ministère des Affaires étrangères et aux représentations diplomatiques de les contacter dans l’hypothèse où ces derniers organiseraient des opérations de secours, notamment en cas de crise politique grave ou de catastrophe naturelle dans un pays donné. Attention : les personnes inscrites sur ce site ne pourront pas exiger une intervention du centre de crise, celui-ci est libre d’organiser ou non une opération de secours à l’étranger selon les circonstances locales.

Dans l’objectif de simplifier la procédure de déclaration de séjour des français de passage, le consulat de France à Ouagadougou invite désormais les ressortissants concernés à utiliser de façon exclusive ce mode d’enregistrement.

A l’arrivée au Burkina, vous pourrez également vous présenter au service de l’administration des Français, les jours ouvrables (du lundi au jeudi) entre 8h et 12h afin de signaler votre présence. Nous vous proposerons alors de procéder sur place à votre inscription en ligne sur le site Ariane via la borne internet du consulat.

- "Que peut faire le consulat ? "

2. Que faire en cas de perte ou vol de votre passeport ou de votre carte nationale d’identité ?

La perte ou le vol d’un passeport ou de la carte d’identité doit immédiatement être déclaré selon les modalités suivantes :

- en cas de vol : déclaration auprès des autorités de police locales puis au consulat ;
- en cas de perte : déclaration de perte au consulat

A l’issue de la déclaration, le consulat délivrera un laissez-passer pour permettre un retour en France.

A noter : vous devrez solliciter un visa touristique auprès du service de l’immigration de l’aéroport ou de la direction de l’immigration de Ouagadougou ou de Bobo Dioulasso et ce avant votre embarquement. Vous devrez vous acquittez de la somme de (94.000 FCFA) si vous n’êtes pas en mesure de présenter une copie de votre visa d’entrée au Burkina Faso délivré en France. Autrement, il vous sera délivré gratuitement. Pensez à vous munir de 2 photos d’identité.

En savoir plus
- le plan de sécurité du consulat de France à Ouagadougou
- le mémento de sécurité

Votre interlocutrice : Mme Véronique EDOUKOU
Tél. : 25.49.66.16

Dernière modification : 15/12/2014

Haut de page