Inauguration de la ligne électrique Kaya-Dori financée par la France

Le ministre des Mines et de l’Énergie, Alpha Oumar Dissa, et l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Xavier Lapeyre de Cabanes, ont participé ce mardi 14 mars à l’inauguration de la ligne d’électrification en Kaya et Dori, financée par l’Agence Française de Développement. La Cérémonie a eu lieu devant le nouveau transformateur électrique de la ville de Dori en présence du député maire de Dori, Hamed Aziz Diallo.

JPEG

Financée par l’Agence Française de Développement (AFD) et opérée par la SONABEL, cette ligne de 33 kV permet de connecter la ville de Dori au réseau électrique dans le cadre du projet « centres isolés ». D’une longueur de 167km, la ligne relie ainsi Dori et sa région au réseau national interconnecté (RNI), participant ainsi au désenclavement des populations du Sahel. Ce projet financé à hauteur de 4,5 milliards de F CFA par l’AFD, et mis en œuvre par la société ENGIE (anciennement Inéo), fait bénéficier les villes traversée (dont Pissila, Yalgo et Bani) d’éclairages publics et d’électrification. De surcroît, il montre concrètement l’importance pour le gouvernement burkinabè de développer cette région et la volonté de la France de l’accompagner en ce sens.

JPEG

L’arrivée de ce service essentiel permet d’augmenter l’offre d’énergie et de faire baisser son coût pour plus de 180 000 personnes. Dans les villes bénéficiant de l’éclairage public, la sécurité sera améliorée, les enfants pourront faire leurs devoirs le soir et les commerces et maquis pourront rester ouverts le soir.

Dernière modification : 17/03/2017

Haut de page