Inondations du 1er septembre 2009 à Ouagadougou : point d’information sur l’Aide française.

Répondant à l’appel à la solidarité internationale lancé par les autorités burkinabè, suite aux inondations catastrophiques du 1er septembre 2009 à Ouagadougou, la France a effectué plusieurs donations, pour le financement des mesures d’assistance aux sinistrés, ainsi que pour la réhabilitation d’équipements et d’infrastructures publics, dont le montant total, détaillé ci-dessous, s’élève à 699,5 millions de FCFA (1, 06 million d’euros) :
- 9 septembre 2009 : subvention de 65,6 millions de FCFA (100 000 euros), financée conjointement par le Ministère français des Affaires étrangères et européennes et la Ville de Paris, pour les interventions d’urgence menées par l’ONG "Action Contre la Faim" en faveur de 7000 sinistrés (eau, assainissement) ;
- 10 septembre 2009 : subvention d’un montant de 50 millions de FCFA (76 224 euros), allouée par l’Ambassade de France au Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR), pour l’aide à l’accueil des sinistrés dans les sites d’urgence ;
- 12 octobre 2009 : subvention d’un montant de 65,6 millions de francs CFA (100 000 euros), allouée par le Ministère français des Affaires étrangères et européennes à la Croix-Rouge Burkinabé, pour l’assistance à 1000 ménages sinistrés sur le site de relocalisation de l’hippodrome.
- 6 novembre 2009 : subvention de 13,2 millions de FCFA (20 000 euros) allouée par la Direction Générale de la Mondialisation du Ministère des Affaires étrangères et européennes à la Cinémathèque africaine de Ouagadougou, pour la réparation de la climatisation, en vue de la préservation des copies de films de la Cinémathèque, et signature d’un accord de jumelage entre cette dernière et la cinémathèque de Culturesfrance (cf. note d’information sur la cérémonie officielle qui aura lieu le 6 novembre à 09h au Fespaco, et à 10h au Ministère de la Culture).
- novembre 2009 : dotation en équipements, en cours de réalisation, d’une valeur de 13,2 millions de FCFA (20 000 euros), par le Ministère français des Affaires étrangères et européennes, pour le laboratoire VIH /SIDA du Centre Hospitalier Universitaire de Yalgado.
- subvention de l’Agence Française du Développement (AFD) à la Mairie de Ouagadougou, d’un montant de 491,9 millions de FCFA (750 000 euros), annoncée par le Président de son Conseil d’Administration, M. Pierre-André Wiltzer, le 10 octobre 2009, pour la reconstruction d’un pont entre la Commune du Boulmiougou et de Signonghin. Les travaux seront réalisés au cours du premier semestre 2010.

Par ses subventions, la France a souhaité exprimer sa sympathie et sa solidarité nationale envers les autorités et les populations burkinabè, qui ont été durement affectées par cette catastrophe naturelle.

Dernière modification : 11/01/2010

Haut de page