La France appuie le développement du système éducatif au Burkina Faso.

Signature d’une convention de financement, d’un montant de 7 millions d’euros (4,6 milliards de Fcfa), pour le développement de l’éducation de base.

L’ambassadeur de France, M. Emmanuel Beth, et le Directeur de l’Agence Française de Développement, M. Patrice Tranchant, ont signé, avec le ministre de l’Economie et des Finances, M. Lucien Marie Noël Bembamba, et la ministre de l’Enseignement de base et de l’Education, Mme Marie-Odile Bonkoungou, une nouvelle convention de financement pour le développement du système éducatif au Burkina Faso.

La cérémonie s’est déroulée, le 8 novembre dernier, au Ministère de l’Economie et des Finances.

L’Ambassadeur de France a précisé que l’Agence Française de Développement apportait un appui financier à la mise en oeuvre du Plan Décennal de Développement de l’Education de Base (PDDEB) du Burkina Faso, depuis 2001. Il s’agissait, en effet, de la cinquième convention de financement dans ce domaine, le montant cumulé de l’aide française au PDDEB, depuis dix ans, s’élevant à 30 milliards de Fcfa.

Conformément au Document Cadre de Partenariat, signé en mars 2006, entre la France et le Burkina Faso, l’éducation constitue l’un des trois secteurs de concentration de l’aide française, le deuxième étant l’eau et l’assainissement, et le troisième, les infrastructures (y compris l’énergie).

En pièce jointe, le discours de l’ambassadeur de France.

PDF - 1 Mo
discours

Dernière modification : 15/02/2011

Haut de page