La fonction de l’ambassadeur de France

L’ambassadeur représente le chef de l’Etat et l’ensemble du gouvernement français, en vertu du décret de 1977.
Il est le représentant de la France auprès du Burkina Faso, défend les intérêts des ressortissants français et négocie, en tant que de besoin, avec le gouvernement burkinabé. Il tient également le gouvernement français informé de l’évolution de la situation au Burkina Faso et des relations de ce pays avec la communauté internationale. Il est, enfin, chargé de promouvoir et de développer les relations politiques, économiques, militaires, culturelles et scientifiques, y inclus les échanges entre les collectivités locales, entre la France et le Burkina Faso.

Représentant de l’État, l’ambassadeur assure (sous l’autorité du ministre des Affaires étrangères), l’unité et la cohérence de la représentation de la France. Il lui incombe donc de coordonner et d’animer l’action des services civils et des missions militaires (la plupart des ambassades comportent un attaché de défense chargé de la coopération militaire), qui composent la mission diplomatique. A l’instar des préfets, l’ambassadeur représente le gouvernement et chacun des ministres : il joue donc le rôle d’intermédiaire entre les services de sa mission et les départements ministériels dont ils relèvent.

Par ailleurs, l’ambassadeur est chargé d’intensifier, au Burkina Faso, la coopération politique et culturelle avec les ambassades des autres états membres de l’Union européenne et avec la délégation de la Commission européenne à Ouagadougou.

Dernière modification : 16/02/2011

Haut de page