Le futur projet d’appui

Après deux projets d’appui à la structuration de l’enseignement supérieur, l’étape à franchir semble désormais consister en une mise en cohérence des différents éléments composant le paysage universitaire du Burkina Faso. Les infrastructures étant maintenant posées, particulièrement depuis la « Refondation » entreprise en 2000 et activement soutenue par la coopération française, l’existant apparaît stable mais composite et insuffisamment connecté aux réseaux universitaires mondiaux. Le projet a pour ambition générale de réunir et de mettre en relation ce qui peut ou doit l’être en priorité, à la fois sur un plan interne (cohérence du système d’enseignement supérieur burkinabé) et externe (articulation avec les besoins économiques du pays, désenclavement et réduction de la fracture Nord Sud dans le domaine de la connaissance et de l’information).
A cette fin, il s’organise autour de 4 axes majeurs :

-  Mise en réseau : a) appui à la création d’un réseau numérique des Universités burkinabè et à leur insertion dans les réseaux numériques africains et mondiaux ; b) Diversification et amélioration de l’offre de formation par le développement des technologies de l’information et de la communication et l’intégration de la formation ouverte et à distance (Foad) dans les programmes d’enseignement ;
-  Professionnalisation : poursuite de la mise en place de filières professionnalisées répondant à la demande des opérateurs publics et privés du pays ;
-  Formation de formateurs : soutien à la formation et à la promotion des jeunes universitaires et facilitation de leurs relations avec des universités et laboratoires français ;
-  Bonne gouvernance : a) amélioration de la gestion des établissements ; b) Appui aux initiatives encourageant la participation active des étudiants aux actions d’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Retour - GIF

Dernière modification : 13/01/2005

Haut de page