Message aux ressortissants français de Ouagadougou

La situation est redevenue normale à Ouagadougou après les heurts entre policiers et militaires de la nuit du 20 au 21 décembre.

L’évasion de plus de 600 détenus de la Maison d’Arrêt de Ouagadougou impose désormais une vigilance accrue (déplacements, notamment nocturnes, gardiennage des domiciles).

Dernière modification : 28/12/2006

Haut de page