actionboulogne

ACTION BOULOGNE BURKINA

Présentation

Action Boulogne Burkina :

- 20 ans d’aide au développement
- 20 ans de partenariat avec l’Atrique
- 20 ans de projets à taille humaine

Une association apolitique et non confessionnelle créée en 1981 sous le nom d’AICF (Action Internationale Contre la Faim).

Une équipe dynamique de Boulonnais, tous bénévoles, persuadés que la misère n’est pas une fatalité et désireux de s’impliquer dans des actions concrètes en faveur de projets de développement. Des projets menés au Burkina Faso avec des partenaires locaux : coopératives villageoises, associations de femmes, entreprises locales.
Une volonté de transparence : sur un don de 100 francs, 98 francs sont affectés directement aux projets au Burkina.
Une recherche de l’efficacité : pas de projets gigantesques, seulement des micro-projets à taille humaine conçus avec l’aide de spécialistes, ingénieurs, agronomes, hydrauliciens.

Pays cible : le Burkina Faso

Un pays africain francophone, sans débouché maritime, situé aux portes du Sahel et grand comme la moitié de la France. La Haute-Volta a pris le nom de Burkina Faso (dans la langue locale : le " pays des hommes intègres ") en 1984.
Une population de 11 millions d’habitants, pour la plupart agriculteurs et issus d’une cinquantaine d’ethnies qui vivent en bonne intelligence.
La désertification et les pluies très irrégulières créent des conditions difficiles pour l’agriculture, pourtant la principale ressource de ce pays dénué de richesses naturelles.
Un des pays les plus pauvres du monde, dont la population est victime d’une malnutrition endémique qui touche plus particulièrement les enfants. Un enfant sur deux meurt avant l’âge de cinq ans.

Des solutions

En vingt années d’intervention au Burkina Faso, Action Boulogne Burkina a développé un savoir-faire et un réseau de compétences.
La réalisation de micro-projets réalisés en partenariat avec la population des villages permet d’avancer petit à petit - mais parfois plus efficacement que les grands projets financés par les Etats -sur la voie d’une amélioration des conditions de vie.
La réussite de ces projets dépend essentiellement de :
- l’implication de la population. Action Boulogne Burkina n’intervient donc que sur des projets proposés par des groupements de villageois et non imposés à ceux-ci.
- l’adaptation au terrain et le suivi. Des missions sont régulièrement effectuées au Burkina pour s’assurer de la faisabilité des projets et suivre leur réalisation.
La formation est l’un des axes fondamentaux des projets d’Action Boulogne Burkina : formation de techniciens spécialisés, formation des villageois.

Des résultats

Depuis 1981, Action Boulogne Burkina a financé et réalisé de nombreux projets :

- la construction d’une maternité, d’un dispensaire, de retenues d’eau, d’écoles, de jardins maraîchers, de puits, de moulins à mil, l’envoi de fournitures et livres scolaires.
- des actions dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’amélioration de la vie quotidienne (des femmes en particulier), de l’agriculture et de l’irrigation.

Un grand projet pour une petite association : la retenue d’eau de Kourougou
La retenue d’eau de Kourougou (près de Piéla dans la province de la Gnagna) a mobilisé pendant plusieurs années l’équipe d’Action Boulogne Burkina et les habitants du village de Kourougou, avec le concours de deux ingénieurs spécialisés.
Elle a coûté 730.000 francs. Le ministère de la Coopération (cofinancement sur FSD de 335 000 F en 93/94), la ville de Boulogne-Billancourt, le conseil général des Hauts-de-Seine, les sociétés Michelin, Jacadi et GTF et l’association AICF-Reims ont apporté leur contribution.

Le barrage a permis de créer une retenue d’eau qui alimente les puits et irrigue de nouvelles cultures riz de montagne, produits maraîchers (tomates, choux, oignons, etc). Grâce à ce barrage, les femmes n’ont plus besoin de parcourir quinze kilomètres pour trouver de l’eau en saison sèche.

Soutenir Action Boulogne Burkina

- c’est s’engager dans l’association pour mener des actions de sensibilisation et de recherche de financement, participer à l’organisation de manifestations à destination du grand public ou à la mise sur pied de projets au Burkina, assurer le suivi de ces projets...
- c’est participer au financement des projets de l’association. La dimension modeste de ces projets et la transparence de notre fonctionnement permet de suivre précisément le parcours de chaque franc, du donateur au bénéficiaire.

Contact

Gilles van Kote, président de Action Boulogne Burkina
Mél : Alinea1@aol.com

Dernière mise à jour : mai 2000

Dernière modification : 12/03/2004

Haut de page